Sélectionner une page

Valuing “data” in the patrimony of firms – Chaire de recherche implid

emlyon faculty: Clément Levallois (Chaired professor), Pascal Langevin, Ludivine Perray
collaborators: Véronique Blum (Maître de Conférence Université Grenoble Alpes), Thierry Jacquin (Consulting Director, implid – https://implid.com).
time frame: 2018-2021

Les entreprises ont vécu l’arrivée d’Internet (1990s), puis la révolution du big data (années 2000), et sont aujourd’hui face aux défis de l’intelligence artificielle.

Ces trois grands mouvements ont placé la donnée au coeur de la stratégie des entreprises.

Internet a permis à la donnée de circuler entre systèmes d’information devenus interopérables au niveau global, le big data a rendu la donnée abondante, variée et véloce; enfin l’intelligence artificielle s’appuie sur de grands volumes de données pour fournir ses résultats.

Si les experts professionnels et managériaux sont unanimes à considérer la donnée comme un “actif stratégique”, il subsiste un flou persistant sur la définition de cet actif et la valeur qu’il produit. Que veut dire « valoriser la donnée » en entreprise ?

Quatre axes de travail ont été identifiés:

  • Valoriser la donnée, c’est la reconnaître comme actif
  • Valoriser la donnée, c’est en déterminer les usages
  • Valoriser la donnée, c’est en faire une bonne gestion
  • Valoriser la donnée, c’est en mesurer la valeur financière

La première année du projet a été consacrée à dresser le panorama détaillé de ces 4 axes. Les 2 années suivantes du projet vont être consacrées à explorer le 4e axe, et à y faire des contributions méthodologiques, empiriques et théoriques.